Intervention d’AEP sur RFI à propos de l’affaire Bourgi

Posté par aep1 le 15 septembre 2011

Les propos de l’avocat franco-libanais Robert Bourgi continuent de provoquer beaucoup de réactions mais aussi beaucoup d’interrogations. D’autant que l’intéressé persiste et signe : il a à nouveau mis en cause Jacques Chirac et Dominique de Villepin qui auraient, selon lui, reçu directement ou indirectement pendant 10 ans des fonds occultes de chefs d’Etat africains. Des propos qui ont des répercussions en Afrique, notamment au Congo- Brazzaville.

Si pour le pouvoir en place à Brazzaville, «C’est une affaire franco-française, les pays africains et particulièrement le Congo n’ont rien à y faire » comme déclare M. Okiemy, pour l’opposition, une instruction doit être ouverte. C’est ce que pense Ange-Edouard Poungui, le vice-président de l’UPADS, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale.

Ange-Edouard Poungui, Vice-président de l’UPADS : «Les démentis officiels c’est quelque chose de classique. Je ne pense pas que cela puisse nous permettre de connaitre la vérité». 

Cliquer sur le lien pour écouter l’intégralité de mon interview sur RFI

Intervention d'AEP sur RFI à propos de l'affaire Bourgi mp3 congobangeedouardpoungui.mp3

Laisser un commentaire

 

elan informatique |
Bonjour L'Afrique! |
FÊTE DES AFFAIR'S |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de Nicolas Mary
| Les rumeures du collége cha...
| frankprogrammatios