L’acharnement du pouvoir

Posté par aep1 le 17 août 2009

JE SUIS ASSIGNE A RESIDENCE

Ce dimanche soir 16 aôut 2009, j’ai fait l’objet d’une nouvelle interdiction  de voyager, sur un autre vol d’Air France. A l’aéroport, il m’a été signifié que la mesure m’interdisant de voyager n’était pas encore levée. Or, comme vous l’avez entendu de la bouche du Ministre congolais de l’Information Alain Akouala sur RFI, cette mesure aurait dû être levée au lendemain de la fête nationale, soit ce 16 aout.

Il m’a donc été conseillé de me renseigner auprès de la Direction Générale de la Sureté du Térritoire où il y a une permanence même le dimanche. A mon collaborateur qui s’y est rendu, il lui a été conseillé de s’adresser au Secrétariat du Conseil National de Sécurité dont le Secrétaire Général n’est autre que Dominique Okemba tandis que la présidence est assurée par M. Sassou lui-même. Ici, il  a été conseillé à mon émissaire de s’adresser au colonel Obouandé signataire de la note listant les personnalités interdites de sortir et sur laquelle se fonde la police des frontières, pour m’empêcher de voyager. Ce colonel était bien évidemment absent, donc injoignable.

Tout porte à croire que je suis donc  assigné à résidence , sans motif, comme dans toute bonne république bananière qui se respecte…

Laisser un commentaire

 

elan informatique |
Bonjour L'Afrique! |
FÊTE DES AFFAIR'S |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog de Nicolas Mary
| Les rumeures du collége cha...
| frankprogrammatios